Namur s’indigne!

Que ce soit en Espagne, en Amérique, en Egypte, en Grèce, en Jordanie, en Italie, au Yémen et mêmes d’autres pays, les peuples se soulèvent (carte des camps ou appels immédiats au campement).

En Belgique aussi, d’autres viles (Bruxelles, Liège entre autre) ont déjà embrayé le mouvement.

A Namur, ce jeudi 9 juin, un groupe de personnes a décidé de prendre la place.
Parce que tous nous sommes concernés par les mêmes problèmes, les mêmes angoisses, les mêmes peurs et les mêmes questions qui nous empêchent, citoyens, de vivre dignement.

Les riches s’enrichissent tandis que les pauvres s’appauvrissent. Cela est vrai aussi chez nous.
La Sécurité Sociale? Elle part en sucette…
Notre gouvernement? On fait bien sans eux!
Attention, je n’ai pas dit pour autant que la politique est inutile! Mais a-t-on entendu, ces derniers temps, une proposition de loi qui nous donnera vraiment une société meilleure, plus juste, plus équitable? Qui améliorera notre quotidien?

Ce que nous voyons, c’est un capitalisme galopant qui pousse à l’individualisme exacerbé.
Les individus, eux, n’arrivent même plus à savoir que faire pour améliorer leur quotidien.
Au chômage ou au travail, les problèmes sont différents mais tout aussi destructeurs : précarité contre stress permanent, sentiment d’inutilité contre sensation de manque de temps.

Par contre, la Terre, elle, s’épuise. Pendant que le monde s’emballe.
Si nous ne changeons pas les choses radicalement, nous n’aurons rien tenté pour éviter le pire.

Alors, tentons! Que diable!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s