partage et gratuité

La « Dégustation de bon sens » permet de revisiter la notion de partage et de gratuité.

L’axe principal de l’action est de récolter auprès des maraîchers leurs invendus, d’en faire une grande soupe et de partager un repas, une idée, ou un sourire .
Face à l’explosion de la précarité, de la misère et de l’indigence, nous préférons la solidarité, l’écoute et la mobilisation citoyenne.
Face au gaspillage, à la marchandisation de toute activité, à l’obsession de croissance, nous préférons la récupération, le partage, le don, la réutilisation et la réparation.
Une démocratie n’est effective que pour autant qu’elle soit vivante et que tous les
citoyens y participent !